Pleurotus pulmonarius

Le Pleurote pulmonaire est plus souvent connu sous le nom de « Pleurote italien », « Pleurote de printemps » ou tout simplement « Pleurote brun ». Ce proche cousin du Pleurote gris, au pied plus ferme et développé avec une tendance alvéolée ou spongieuse, préfère des conditions plus douces et pousse en magnifiques grappes ou parfois en très grands carpophores du sud des Alpes jusqu’au pied de l’Himalaya. 

Historique

Le pleurote pulmonaire pousse naturellement en Amérique du Nord et en Europe. Comme tous ses cousins du genre pleurotus il se nourrit également de bois de feuillus morts ou malades, mais on le retrouve en outre dans des forêts de conifères au-dessus de 1000 mètres d’altitude. Il semblerait pouvoir s’adapter à l’acidité du bois de certains résineux ainsi qu’aux antifongiques produits par ce type d’essences. Il est vrai qu’en culture d’intérieur le mycélium du pleurote italien est des plus rapides à coloniser son substrat et sa capacité d’adaptation est proprement dite stupéfiante. Il est devenu à travers le monde LE champignon à cultiver, autant pour les débutants car son agressivité laisse peu de place aux contaminations, que pour les cultivateurs travaillant dans des régions tropicales et subtropicales comme en Inde ou en Afrique où il est devenu depuis quelques années une source de protéines et de revenus non négligeables pour les populations indigènes.

 

 

Composition nutritionnelle

Les plaisirs gustatifs

Le pleurote italien se prépare la plupart du temps comme un pleurote gris. Ensemble ils donnent une variation de teintes dans votre assiette.
Par contre l’on peut profiter des carpophores de grande taille de ce pleurote pour en préparer des très bonnes crêpes « Low Carbs »!!

Quelques déclinaisons de recettes

En crêpe

Les recettes arrivent bientôt!

Côté fonctionnel et médicinal

Nous travaillons à la lecture et au tri des articles scientifiques utiles pour vous concernant le pleurote pulmonaire. Si vous voulez dès à présent faire votre propre recherche, voici un lien direct sur le site répertoriant tous les articles scientifiques connus à ce jour, PubMed:
pleurotus pulmonarius – Search Results – PubMed (nih.gov)

Avertissement:

il est important de rappeler que les études sur les propriétés thérapeutiques de ces champignons sont encore en cours.

Les informations contenues dans notre site web ne remplacent pas les conseils médicaux professionnels et ne doivent pas être utilisées pour diagnostiquer, traiter ou prévenir des maladies.

Veuillez consulter un médecin avant d’utiliser le pleurote pulmonaire pour des raisons médicinales. De plus les résultats peuvent varier selon les individus.