Hericium erinaceus

Connu sous le nom de « Hydne hérisson » en pays francophones, « Lion’s mane – crinière de lion » pour les anglophones et les internautes, « Yamabushitake – champignon de la montagne cachée » en japonais ou encore « hóu tóu gūtête de singe » en Chine.
Un nom commun revient également chez nos chefs occidentaux : Pom-Pom Blanc.

Historique

L’hydne hérisson est consommé en Chine et au Japon depuis plusieurs millénaires. Il apparaît notamment dans le très ancien traité de médecine chinoise « Shennong bencao jing » (372-288 avant J-C) dans lequel il est mentionné pour soulager les troubles digestifs et améliorer les fonctions cognitives.  

Il fut également utilisé par les moines bouddhistes pour améliorer la mémoire et la concentration durant notamment la méditation.   

Sa domestication a été développée par l’Académie des Sciences de Shanghai dans les années 1960 et malgré sa présence à l’état naturel dans nos contrées, il n’a été remarqué il n’y a que quelques décennies, puis les recherches scientifiques ont ensuite contribué à sa popularité. Progressivement, on découvre l’incroyable composition de ce champignon et ses actions bénéfiques sur l’organisme. Aujourd’hui, les études se concentrent majoritairement sur ses effets antidépresseurs. 

Au travers de tous ses bienfaits que nous allons énumérer plus bas il est considéré comme un champignon fonctionnel ou champignon vital, c’est-à-dire qu’en plus de ses propriétés nutritives, il a de réels effets positifs sur l’organisme et son bien-être. 

Composition nutritionnelle

Les plaisirs gustatifs

Le Pompom Blanc, qui se décline aux saveurs subtiles de noisettes et sous-bois, sait de plus s’associer de manière exceptionnelle aux parfums avec lesquels vous décidez de le marier tout en conservant son identité.
Sa texture qui rappelle la fibre musculaire du crabe ou du poulet en fait de plus un excellent substitut de viande dans les plats végétariens.

Quelques déclinaisons de recettes

Poêlé en tranches

Les recettes arrivent bientôt!

En soupes et bouillons

Les recettes arrivent bientôt!

En nuggets ou Tempura

Les recettes arrivent bientôt!

Mariné

Les recettes arrivent bientôt!

En sandwich

Les recettes arrivent bientôt!

A l’indienne

Les recettes arrivent bientôt!

Mushroom Jerky

Les recettes arrivent bientôt!

Côté fonctionnel et médicinal

L’hydne hérisson, un champignon utilisé en médecine traditionnelle chinoise depuis des millénaires,
est connu pour ses bienfaits pour la digestion, le système immunitaire et les fonctions cognitives.
Découvrez ci-dessous les propriétés médicinales attirbuées au Hericium erinaceus et les dernières découvertes scientifiques sur le sujet.

système nerveux

Des recherches récentes ont montré que des composés présents dans le champignon et le mycélium, tels les hericénones, érinacines, et d’autres molécules en cours d’étude activent la production endogène de NGF (Nerf Growth Factor – facteur de croissance neuronale) permettant daméliorer le développement et le fonctionnement nerveux ainsi qu’une protection contre certains dommages. Cela pourrait aider à prévenir des états tels que:

  • La perte de mémoire
  • La maladie d’Alzheimer
  • La maladie de Parkinson
  • L’anxiété, la dépression, l’irritabilité
  • Fatigue cognitive et physique

système digestif

Le champignon Hericium erinaceus est utilisé en médecine traditionnelle chinoise pour traiter les problèmes digestifs tels que les ulcères, les gastrites et les inflammations. Il est particulièrement efficace contre la bactérie Helicobacter pylori en activant une voie immunitaire spécifique.

  • Ulcères gastriques
  • Gastrites
  • Lutte contre la bactérie Heliobacter pylori
  • inflamations de l’intestin
  • Douleurs abdominales
  • Troubles de la motilité intestinale

système immunitaire

Les études sur l’Hericium erinaceus montrent qu’il peut avoir des effets bénéfiques sur le système immunitaire en augmentant et modulant les défenses naturelles de l’organisme contre les agents pathogènes et prévenant leurs dommages.

  • L’immunité générale
  • L’activité des cellules T et NK
  • La production de cytokines
  • La prévention des infections
  • La régulation de la flore intestinale

potentiellement anti-tumoral

Des études récentes sur l’Hericium ont souligné son potentiel anti-tumoral, en particulier contre le cancer du foie, du côlon, de l’estomac et du sang, sur des models animaux. Les bêta-glucanes contenus dans ce champignon pourraient cibler directement les cellules cancéreuses, entraînant l’apoptose, c’est-à-dire la mort cellulaire programmée. 

  • Apoptose de cellules cancereuses
  • Ralentissement de leur propagation

Métabolisme des sucres

Plusieurs études suggèrent que l’Hericium pourrait être capable de faire baisser les niveaux de glucose dans le sang. Il pourrait également agir bénéfiquement sur les douleurs neuropathiques liées aux diabètes, et parallèlement sa faculté à activer la production de NGF, pourrait être bénéficiaire au pancréas.

  • Glucose dans le sang
  • Douleurs neuropathiques
  • NGF et Pancreas

Métabolisme des lipides

Hericium semblerait agir également sur les taux de cholestérol  et de triglycérides. Plusieurs études sur des modèles animaux obèses ont montré des effets bénéfiques  en activant certaines voies métaboliques régulant ces différents lipides et réduisant les effets indésirables liés à leur accumulation. 

  • Régulation des triglycérides
  • Régulation du cholestérol

Antioxydant

Le champignon Hericium erinaceus contient des composés comme les polysaccharides, les stérols et les phénols qui ont des propriétés antioxydantes et anti-inflammatoires. Ces composés peuvent aider à protéger les cellules contre les dommages causés par les radicaux libres et à réduire l’inflammation.

  • Polysaccharides
  • Stérols
  • Phénols

anticoagulant

Le champignon Hericium erinaceus contient différents composés qui pourrait inhiber l’agrégation plaquettaire et réduire le risque de formation de caillots sanguins. Ces composés agissent en bloquant les sites d’adhésion des plaquettes sur les parois des vaisseaux sanguins.

  • Hericenones

Avertissement:

Malgré l’utilisation millénaire de l’Hericium erinaceus, il est important de rappeler que les études sur les propriétés thérapeutiques de ces champignons sont encore en cours.

Les informations contenues dans notre site web ne remplacent pas les conseils médicaux professionnels et ne doivent pas être utilisées pour diagnostiquer, traiter ou prévenir des maladies.

Veuillez consulter un médecin avant d’utiliser l’Hericium erinaceus pour des raisons médicinales. De plus les résultats peuvent varier selon les individus.

 

Si vous voulez continuer à faire vos propres recherches sur l’hydne hérisson, voici un lien direct sur le site répertoriant tous les articles scientifiques connus à ce jour, PubMed: Hericium erinaceus – Search Results – PubMed (nih.gov)

Pour celles et ceux qui consomment de l’Hydne hérisson en poudre, ici le lien à un explicatif de l’utilisation de ce complément alimentaire.